Soundroad - Le bruit de la route
Soundroad - Le bruit de la route
les sons humains
les sons humains
Graphiques sonores
Graphiques sonores
Son et mouvement
Son et mouvement
Générateurs et transporteurs de son
Générateurs et transporteurs de son
Projektteam Gerhard Kalhöfer, Johannes Buch
Propriétaire Regionale 2016 ZukunftsLAND
Stadt Heek, Gronau
Beteiligte Klangkunst: Prof. Peter Kiefer
Datum 2014

Paysage sonore - Conception d'un itinéraire

Entre les deux institutions musicales du Musée du Rock’n’Pop et de l’Académie nationale de musique, un parcours de découverte sonore doit créer une connexion riche et attrayante. Un tel cheminement continu doit utiliser les connexions existantes et, lorsque celles-ci sont insuffisantes, en créer de nouvelles. Ce parcours sonore ou d’écoute est mis en scène par des expériences d’écoute nouvelles et inhabituelles, qui sont disposées le long du parcours, mais aussi à des stations de bifurcation (îles sonores ou d’écoute). Le niveau visuel ne se réfère pas seulement au parcours, mais est lui-même un élément esthétique et fonctionne même en partie comme un générateur de son. Cela crée un paysage sonore linéaire reliant les lieux, un paysage sonore. Le principal moyen de transport est la bicyclette, éventuellement complétée par l’inclusion du trafic local.

Les motos sonores comme générateurs de son. Cependant, la bicyclette n’est pas seulement un moyen de transport classique, mais elle devient aussi un objet sonore et un ambassadeur incontestable du paysage sonore. La bicyclette est en soi un objet sonore, de la sonnette aux pneus. Pour ce projet, cependant, le projet développera ses propres vélos sonores, qui seront transformés en instruments sonores originaux grâce à un remaniement sonore approprié, invitant à l’action et à l’interaction les uns avec les autres. Par exemple, lorsque différentes personnes se rencontrent sur l’itinéraire, elles communiquent par le biais de leurs vélos sonores, puis de leurs vélos sonores… Le Keysound est un son inimitable qui crée une référence directe au lieu, par exemple la sonnerie du BigBen associe immédiatement “Londres”. Les vélos sonores peuvent devenir une telle marque sonore pour Heek-Gronau. Les vélos-sons sont toujours des instruments de musique et non des émetteurs de bruit.

Autobus. Des bus sonores spéciaux relient les institutions musicales à certaines heures le week-end. Des zones sonores personnalisées sont installées dans les bus publics. Certains sièges sont spécialement aménagés pour la projection de sons et ne nécessitent pas de casque. Des transducteurs peuvent également être utilisés pour faire vibrer les sièges eux-mêmes afin que le son puisse être ressenti. Le son “voyage” avec le bus et les sons changent de station en station et ne peuvent être entendus que pendant le voyage. Il serait également concevable de transférer à l’intérieur du bus les sons naturels de l’environnement dans lequel il circule, rendant ainsi le corps du moyen de transport acoustiquement quasi “transparent”. Grâce à la conduction acoustique osseuse du corps humain, les sons graves peuvent être transmis par les arrêts de bus, les appuis-tête ou les points d’écoute.

Îles de l’ouïe et îles du son. Les îles sonores ou d’écoute, en tant que zones conçues artistiquement, offrent la possibilité de s’attarder sur la piste ou comme points de dérivation. Ils structurent le parcours du son à des intervalles sensibles et créent des attractions indépendantes. Les différents aspects du paysage culturel de Heek-Gronau avec les paysages sonores de la nature, du paysage culturel, du village et de l’environnement urbain sont inclus et sensibilisés. En fonction du lien avec le lieu spécifique, les îles se concentrent sur un thème de la structure définie : le son - percevoir, comprendre, générer. On doit pouvoir s’attarder dans les gares et trouver un rythme de temps différent. La perception est intensifiée et enrichie. Les îles d’écoute offrent une expérience qui peut également être partagée par la suite. Les gens en parlent.