Routine quotidienne à l'âge de pierre
Routine quotidienne à l'âge de pierre © Jörg Hempel
Reconstruction des frères Kennis
Reconstruction des frères Kennis © Jörg Hempel
Station de participation et exposition en même temps
Station de participation et exposition en même temps © Jörg Hempel
Station de participation pour les enfants
Station de participation pour les enfants © Jörg Hempel
Zone d'exposition Stephansposching
Zone d'exposition Stephansposching © Jörg Hempel
Vitrine avec des outils de l'âge de pierre
Vitrine avec des outils de l'âge de pierre © Jörg Hempel
Lampe de l'âge de pierre
Lampe de l'âge de pierre © Jörg Hempel
Cruche cassée Kothingeichendorf
Cruche cassée Kothingeichendorf © Jörg Hempel
Escaliers du Kastenhof
Escaliers du Kastenhof © Jörg Hempel
Réplique d'un puits de forage
Réplique d'un puits de forage © Jörg Hempel
Projection du globe terrestre
Projection du globe terrestre © Jörg Hempel
Vitrine zur Entwicklung der Menschheit
Vitrine zur Entwicklung der Menschheit © Jörg Hempel
C-3PO dans le musée
C-3PO dans le musée © Jörg Hempel
Projektteam Gerhard Kalhöfer, Johannes Haucke, David Ebel
Propriétaire Stadt Landau an der Isar
Stadt Landau an der Isar
Beteiligte Lichtplanung: Silvia Quintiliani - Dinnebier Licht GmbH, Medienberatung: Prof. Burkhard Detzler, Kuratoren: Simon Matzerath, Joachim Pechtl, Jürgen Weiner, Christian Peitz und Daniel Schyle, Umsetzung: Josef und Jan Hüser - Hüser und Michels GmbH, Bauleitung Architektur: Erich Straubinger - Architekturbüro Walter Pfleger GdR, Tragwerksplanung: Markus Polster - Polster B. Ing., Leuchtenbau: Jochen Müller und Martin Röhrig - Müller und Röhrig GmbH, Digitaldruck: Uwe Döring und Barbara Kümpel - Chamäleondeko, Vitrinenbau: Dietmar Wetzig - Glas Adolph GmbH
Datum 2019
Bildrechte Jörg Hempel

LISAR - Exposition permanente Musée de l'âge de pierre

Le Kastenhof de Landau an der Isar, rénové et transformé dans les années 1990, devait recevoir une nouvelle exposition permanente. La qualité architecturale exceptionnelle du bâtiment a nécessité un traitement minutieux du bâtiment existant. L’architecture de l’exposition devait se fondre naturellement dans le lieu en utilisant des matériaux et des couleurs appropriés. Le bois de chêne - un matériau de construction privilégié à l’âge de la pierre - représente également un support important pour faire comprendre au visiteur que, contrairement au cliché, il ne s’agit pas d’une époque sans vie, mais qu’elle est façonnée par une réalité organique. L’architecture de l’exposition est également axée sur la juxtaposition cohérente et constante d’objets de l’âge de pierre et d’objets contemporains à différents niveaux des corps d’exposition.